Saisir toutes les occasions de continuer à apprendre

Mon père est ingénieur en communications, alors dès mon enfance, j’ai voulu être un ingénieur dans un domaine comme le sien. Et si vous regardez tous les différents domaines que j’ai étudiés et dans lesquels j’ai travaillé, de l’apprentissage des protocoles internet et de l’optimisation des réseaux cellulaires aux topologies et à la sécurité des réseaux, tout cela est lié à mon besoin de continuer à apprendre, même si cela ne s’applique pas directement à mon travail. Plus que toute autre chose, c’est la raison pour laquelle j’ai décidé de rester dans ce domaine : pour continuer à acquérir des connaissances.

L’accessibilité est la clé d’un bon lieu de travail

Ce qui est formidable dans notre culture en général, c’est le niveau de professionnalisme et l’expertise approfondie, mais il reste que tout le monde est accessible et ouvert, ce qui en fait un environnement agréable, même si le travail est évidemment très sérieux. Dans mes emplois précédents, j’ai eu des relations de travail très strictes avec mes responsables, ce qui peut rendre plus difficile l’apprentissage à leur contact.

Faire un travail qui compte

J’étais un peu nerveux lorsque je me suis présenté à l’entretien d’embauche mais j’ai tout de suite observé que ces gens étaient sympathiques et j’ai réalisé que je pourrais apprendre énormément d’eux, étant donné leur expérience et leurs connaissances. De plus, je ferais un travail important qui contribue à la sécurité des gens.

Mon mentor d’ADGA

Chris Liteplo, testeur de systems

Chris s’occupait du système avec lequel je travaille actuellement. Si j’ai besoin de quelque chose, même lorsque je travaille tard, je m’adresse à lui. Peu importe le nombre de fois où je lui ai posé la même question, il n’est jamais frustré, il a toujours le temps. C’est convivial comme travail et avec Chris c’est un apprentissage constant.