Micheál Kelly

Avant de se joindre à l’Université Wilfrid Laurier en 2012, Micheál Kelly était professeur de stratégie et d’affaires mondiales et doyen de l’École de gestion Telfer de l’Université d’Ottawa.

Il a réintégré l’Université d’Ottawa en 1997 après une absence de 10 ans comme cadre au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international. Ses recherches ont été publiées par plusieurs revues de premier plan. Il est le coauteur d’une série d’études de cas en quatre volumes intitulée Strategic Alliances that Work publiée par Ivey Publishing et du livre Cases in Alliance Management publié par Sage Publishing. Micheál Kelly a également produit la vidéo Building Successful Strategic Alliances.

 

Micheál Kelly est un ancien président du Six Countries Programme, réseau européen de recherche sur l’innovation et la politique technologique. Il a également siégé au conseil consultatif de la Silicon Valley Roundtable en Californie. Il a été président de la Fédération canadienne des doyens des écoles d’administration et a été membre du conseil d’administration de Beta Gamma Sigma. Il a été membre du Conseil consultatif sur la commercialisation des Instituts de recherche en santé du Canada du conseil d’administration de ESC Reims/Reims Management School (RMS). Il est actuellement membre du conseil d’administration de l’Economical, Compagnie Mutuelle d’Assurance, de l’Alliance canadienne pour les technologies avancées (CATA) et de Waterloo North Hydro. Récemment, il a été désigné porte-parole national pour l’innovation pour le Conseil de direction de la CATA.

Pour sa contribution à l’éducation dans le domaine des affaires au Canada, Micheál Kelly a reçu la Médaille du jubilé d’or de la reine Elizabeth II en 2002 et la Médaille du jubilé de diamant de la reine Elizabeth II en 2012. Pour sa contribution à l’industrie technologique canadienne, l’Alliance canadienne pour les technologies avancées lui a décerné le Prix du leadership communautaire en 2010. Il a également reçu le prix Diplômé de l’année de l’Université d’Ottawa en 2016.