LGen (à la retraite) Guy R Thibault

Le lieutenant-général Guy R Thibault s’enrôle dans les Forces canadiennes en 1978 et obtient un baccalauréat en sciences avec spécialisation en mathématique et en physique du Collège militaire royal du Canada.

Après son instruction d’officier des transmissions de l’Armée de terre à Kingston, il occupe différents postes au sein de la Force d’opérations spéciales à Petawawa, du 4 Groupe-brigade mécanisé du Canada et des Forces canadiennes Europe, à Lahr, en Allemagne de l’Ouest.

Il exerce un large éventail de fonctions de commandement et d’état- major au sein de l’Armée de terre et à l’échelle nationale, notamment au Centre des opérations de la Défense nationale et à la Direction de la sécurité des communications, en plus d’assumer le rôle de directeur des transmissions, de l’instruction et de la doctrine. Il occupe également des postes variés au sein de l’Organisation des services d’information de la Défense et du Groupe de gestion de l’information, dont celui de commandant du 79 Régiment des communications. Dans le cadre de cette affectation, il offre des services de communications stratégiques pour les déploiements des FC à l’échelle mondiale. Il exerce aussi les fonctions de chef de cabinet du vice- chef d’état-major de la Défense et, en 2001, une fois promu colonel, il dirige l’Examen stratégique de la gestion de l’information du MDN et des FC, sous la supervision du sous-ministre délégué.

En 2002, Guy R Thibault assume le commandement de la Base des Forces canadiennes Kingston, puis il est affecté, au début de l’année 2004, à la Force internationale d’assistance à la sécurité en Afghanistan, dirigée par l’OTAN. À son retour, il poursuit des études supérieures à temps plein et obtient une maîtrise en administration publique (gestion) de l’Université Dalhousie. Il est diplômé du Collège de commandement et d’état-major de la Force terrestre canadienne, du Collège d’état-major des Forces canadiennes et du Programme d’études de sécurité nationale.

 

À titre d’officier général, il exerce les fonctions de commandant du Secteur du Centre de la Force terrestre – Force opérationnelle interarmées (Centre), de commandant adjoint de l’Armée canadienne – chef d’état- major adjoint de l’Armée de terre et de J6 des Forces canadiennes et chef d’état-major du SMA (Gestion de l’information). Dans le cadre de cette dernière affectation, il assume également les fonctions de chef de la Branche des communications et de l’électronique des Forces canadiennes.

Une fois promu au grade de lieutenant-général en 2011, il sert comme premier président de l’Organisation interaméricaine de défense (OID) à Washington, DC. L’OID, une entité de l’Organisation des États américains, est la plus ancienne organisation de coopération en matière de défense dans le monde.

Le lieutenant-général Guy R Thibault assume les fonctions de vice-chef d’état-major de la Défense (VCEMD) en septembre 2013, et devient ainsi le commandant adjoint des Forces armées canadiennes et le commandant du groupe du VCEMD; il est responsable devant le chef d’état-major de la Défense et le sous-ministre de la coordination et de la direction des activités en vue d’assurer le respect des politiques de défense et des objectifs stratégiques du Ministère.